Alternatives au Ring Nord

Les quatre objectifs du plan peuvent être réalisés de différentes manières. Nous avons subdivisé les solutions possibles dans trois orientations de solution : light, parallèle et latérale. Il s’agit chaque fois d’un projet intégral. Cela implique qu’il a été tenu compte dans chacune des trois orientations de solution des liaisons vertes, cyclables et de transports en commun ainsi que de l’intégration paysagère. En effet, le réaménagement du Ring n’est pas seulement un projet d’infrastructure pour l’usager de la voiture, mais mise également sur les autres modes de transport et sur la viabilité de la région.

Nous résumons les orientations de solution dans la vidéo ci-dessous :

L’alternative parallèle

Un premier concept comprend la séparation du trafic local et de transit par l’aménagement d’une infrastructure parallèle symétrique. Les échangeurs la rejoignent ensuite. L’échange entre le trafic local et de transit se produit dans les échangeurs. De ce fait, les goulots d’étranglement actuels disparaissent du Ring de transit qui est rendu plus sûr pour la circulation, mais les échangeurs gagnent en complexité. Ce concept offre des possibilités d’adaptations structurelles qui favorisent la viabilité de l’environnement.

L’alternative light

Cette alternative vise une optimisation de l’infrastructure existante du Ring moyennant des interventions minimes. La solution consiste ici en une séparation rigoureuse du trafic local et de transit, mais dans plusieurs séparations ponctuelles, des solutions créatives et une réduction ou une combinaison des complexes de raccordement. Un système mixte de trafic local et de transit subsiste dès lors sur de grandes parties du Ring.

Les adaptations peuvent toutefois veiller à améliorer la sécurité routière et à pouvoir prévoir de l’espace pour l’intégration paysagère de l’infrastructure du Ring.

L’alternative latérale

Cette alternative a été développée selon l’approche light, qui réduit le nombre de complexes de raccordement sur le Ring et dirige le trafic local à quelques endroits vers l’infrastructure du Ring via des boulevards urbains. Ici aussi, nous voulons séparer rigoureusement le trafic local, urbain du trafic de transit sur le Ring. Dans ce concept, il y a de place pour les transports en commun et les usagers de la route doux. Le prolongement de la voie latérale pourrait augmenter tant la viabilité du Ring nord que les possibilités de développement urbain.

Lors des soirées de discussion au printemps 2019, nous avons présenté par le biais d’affiches les alternatives par zone à l’aide de plans et de croquis :

Voir les affiches