Pourquoi est-ce si long ?

Les procédures de réaménagement du Ring en bref

Afin de gérer les grands projets d'infrastructure tels que le réaménagement du Ring, le gouvernement flamand a mis en place des procédures qui veillent à ce que chacun soit entendu et que tous les intérêts soient pris en compte. C'est de cette façon que nous travaillons sur un projet auquel tout le monde adhère, soutenu par de nombreuses personnes, points de vue et avis.

Mais cela prend du temps, voire parfois beaucoup de temps. Et heureusement. Les étapes du processus ouvrent la voie à une coopération intense, à une mise en balance des avantages et des inconvénients, et à un large débat. Les nouvelles infrastructures détermineront en grande partie notre mobilité et notre cadre de vie pour les décennies à venir. Elles offrent également des possibilités de s'attaquer à des problèmes sociaux. Y arriver ne se fait pas du jour au lendemain. Voici une brève explication du processus grâce à deux concepts clés.

Plan d’exécution spatiale

Pour réaliser de grands projets d'infrastructure, un changement d’affectation est souvent nécessaire. L’affectation d'une zone est définie dans un plan d’exécution spatiale ou PES. Dans un PES, les autorités flamandes peuvent réglementer l'utilisation, l'aménagement et la gestion de l'espace. Vous y trouverez les activités qui peuvent avoir lieu, les endroits où des constructions peuvent être érigées et les règles d'urbanisme qui doivent être respectées. Le réaménagement du Ring autour de Bruxelles est élaboré par le Département Omgeving de la Région flamande. Un plan régional d’exécution spatiale régional en est le fruit, un PESR.

Processus de planification intégrée

Ce PESR prend forme grâce à un processus de planification intégrée, un PPI. L'aménagement du territoire, les diverses évaluations d'impact telles que l'évaluation environnementale et l'évaluation de l'eau, le rapport de sécurité spatiale et l'analyse coûts-avantages sociaux sont tous intégrés. Les différents processus sont ainsi harmonisés et les contradictions évitées.

Au bout d’un PPI, il y a un PESR dans lequel les contours de la nouvelle infrastructure sont dessinés. C’est ensuite au tour de la conception et des nouvelles évaluations d'impact. Les projets sont prêts ? La demande de permis d’environnement peut ensuite être introduite. Une fois obtenu, la construction peut commencer. Les citoyens et autres acteurs sont impliqués du début à la fin grâce aux phases de participation.

Vous trouverez sur werkenaandering.be de plus amples informations sur les différentes étapes du processus de réaménagement du Ring de Bruxelles.