Premières étapes sur la voie d'une nouvelle place du village à Notre-Dame-au-Bois (Jezus-Eik)

Entité de la commune d’Overijse située en bordure de la Forêt de Soignes, Notre-Dame-au-Bois pourrait être un village pittoresque. Cependant, deux grandes artères balafrent le centre du village. En outre, la chaussée de Bruxelles (N4) sert souvent de voie d’accès au Ring. Tout cela se passe de surcroît en plein centre où se trouvent de nombreux cafés, restaurants et magasins. Cette situation est donc loin d'être idéale. Inge Lenseclaes, bourgmestre d’Overijse, explique les projets visant à redonner à Notre-Dame-au-Bois une place de village conviviale et humaine.

"Les projets de révision du complexe de bretelles d’accès et de sortie sont sur la table depuis plus de 20 ans ! Aujourd’hui, nous pouvons enfin prendre des mesures concrètes", souligne Inge Lenseclaes. "Il y a quelques années, le conseil communal, les riverains, l’horeca et les responsables de la jeunesse de Notre-Dame-au-Bois se sont concertés sur un nouveau plan directeur pour la commune. Ces échanges ont abouti sur de nombreuses propositions intéressantes. Horizon+ a encadré la préparation du plan directeur et veut également faire de Notre-Dame-au-Bois une porte d’accès à la Forêt de Soignes. Le réaménagement du centre du village est une première étape dans la réalisation de ce plan."

Au cours d'une première phase du réaménagement, baptisée "Phase 0", un certain nombre d'idées des riverains seront déjà réalisées. "C’est en effet une phase importante pour la commune. Nous ne ménageons pas nos efforts pour bannir du village cette sensation d’appartenance au réseau autoroutier : la vitesse sera réduite par le rétrécissement de la chaussée et la réalisation de quelques obstacles pour rendre le parcours plus sinueux. De plus, un espace sera prévu pour de grands arbres indigènes et des bancs conviviaux. Si le stationnement reste également possible, il sera toutefois organisé différemment. Si la voiture est encore présente, les interventions envisagées créeront un espace plus agréable pour les riverains et les usagers doux."

Le projet est le fruit d'une étroite collaboration entre la commune, la province du Brabant flamand, Regionaal Landschap Dijleland, l’agence Nature et Forêts et l’agence flamande des routes et de la circulation (AWV). Le projet a été initié par Horizon+ en collaboration avec des étudiants en architecture de paysage.Sa réalisation est prévue pour l’automne 2020 et fera l’objet d’un suivi par De Werkvennootschap. La prochaine phase, au cours de laquelle sont prévus un nouveau Point Mob, une meilleure accessibilité par les transports en commun et le déplacement du parking, sera gérée et réalisée par De Werkvennootschap. Et d’autres suivront à terme : il est ainsi prévu de repenser l’ensemble du complexe de bretelles d’accès et de sortie. De cette manière, la place du village peut se développer pleinement en tant que porte d’accès récréative de la Forêt de Soignes, avec de l'espace dévolu aux terrasses, aux pistes cyclables et aux espaces verts.

Enfin, Inge Lenseclaes souligne encore l’importance de construire de bonnes infrastructures cyclables. "Overijse se trouve à 15 kilomètres à vol d'oiseau de Bruxelles. Je suis convaincue que si nous proposons des pistes cyclables rapides et de meilleure qualité, beaucoup plus de gens opteront pour le vélo comme moyen de transport. Quand on voit l’engouement croissant pour les vélos électriques et les speed-pedelecs, des distances jusqu'à 20 kilomètres sont parfaitement gérables."

Photos des 3 phases