Pourquoi construire des voies parallèles ?

Un des principaux objectifs du projet est de mettre un terme aux nombreuses manœuvres qu’effectuent les conducteurs pour s’insérer dans la circulation ou en sortir et qui causent aujourd’hui des incidents ou des accidents. Actuellement, les voitures et camions roulent dans tous les sens puisqu’il y a, en moyenne, des bretelles tous les 500 mètres pour monter sur le Ring de Bruxelles ou en sortir. Conséquence : la lisibilité de la route est chaotique. Une fois le Ring réaménagé, les automobilistes qui montent sur le ring ou en sortent rouleront sur une bande parallèle séparée de la voie principale. Ils ne se mélangeront donc plus à la circulation de transit. Résultat ? Une meilleure lisibilité de la route et des accidents moins nombreux. L’aménagement de bandes parallèles est donc la meilleure solution.

Infrastructure du Ring