Investir dans des liaisons cyclables nouvelles et existantes

Si nous voulons encourager davantage de personnes à opter pour le vélo, nous devons faire en sorte d'avoir une bonne infrastructure. Pour stimuler les déplacements domicile-travail à vélo depuis et vers Bruxelles, nous nous efforçons de remédier à plusieurs maillons manquants dans le réseau de véloroutes. Il s'agit notamment de la route-HST entre Bruxelles et Louvain, de la véloroute le long de la R22 Woluwedal, de la véloroute le long de l'A12 à Meise et de la route du canal (Vilvorde-Grimbergen).

Les cyclistes de loisirs pourront se déplacer plus aisément et de manière plus sûre le long, sous et au-dessus du Ring grâce à l'aménagement d'une nouvelle infrastructure cycliste et à l'amélioration des équipements cyclistes existants à hauteur du nouveau Ring.

Le Brabantnet : trois lignes de transports publics de qualité en renforcement

L'offre de transports publics sera elle aussi élargie. Avec le développement du Brabantnet, ce sont trois lignes de tram(bus) à part entière qui verront le jour. Ces lignes rejoindront les réseaux de transport existants et permettront aux voyageurs de passer rapidement et de manière confortable d'un mode de transport à l'autre (tram, train ou métro).

Le bus périphérique reliera des lieux importants en bordure nord de Bruxelles, comme l'aéroport de Zaventem, la gare de Vilvorde et le Heysel. Le tram rapide permettra de voyager le long de l'A12 du Fort de Breendonk vers Bruxelles Nord en à peine 40 minutes. Le tram de l'aéroport reliera aisément Bruxelles Nord à l'aéroport de Zaventem. Une bonne nouvelle pour les voyageurs, mais aussi pour les travailleurs et les entreprises situées le long de ce trajet.

Les cyclistes et les piétons profiteront eux aussi de ce changement. Nous travaillons sur de nouvelles pistes cyclables et piétonnes et les rues et places situées le long du trajet seront aménagées de manière qualitative.

Séparer le trafic local du trafic de transit

Aujourd'hui, le trafic local et le trafic de transit doivent sillonner de courtes distances pour se rendre sur le Ring.

Accent sur des liaisons vertes de qualité

Des personnes se déplacent, habitent et travaillent autour du Ring et des animaux y vivent. Avec le nouveau Ring, nous souhaitons réfléchir à un moyen de relier ces fonctions. Le Ring ne doit plus former une barrière. Des lieux comment le Bois du Laerbeek, le Bois du Tangebeek et la vallée de la Woluwé représentent d'impressionnantes zones vertes le long du Ring. En reliant ces pôles verts sur ou sous le Ring, on crée de grandes liaisons vertes qui profiteront à l'homme et aux animaux.