Viabilité dans la region

Nous améliorons la viabilité de la région en investissant dans l’espace bâti, l’espace dans lequel nous habitons, travaillons et nous divertissons. En outre, grâce à Travaux sur le Ring, nous voulons également restaurer et améliorer le réseau écologique bleu-vert.

Espace bâti

Réduction de l’effet barrière des autoroutes

Lors de l’aménagement des autoroutes dans la zone de Travaux sur le Ring, il a été peu tenu compte de l’environnement. Les noyaux résidentiels ont été séparés et les connexions existantes ont été supprimées. Par notre programme, nous entendons réduire voire supprimer l’effet barrière des autoroutes en restaurant ou améliorant des connexions locales.

Réduction du trafic de contournement

La pression du trafic local pèse sur les villes et les communes situées dans les environs du R0. Sous l’effet de cette congestion du trafic, les transports en commun se retrouvent eux aussi dans les embouteillages et une insécurité plus grande règne pour l’usager doux. En exécutant des interventions locales, nous essayons de réduire le trafic de contournement et de valoriser les noyaux résidentiels.

Impact sonore

Les noyaux résidentiels mais aussi l’environnement large du Ring et les zones vertes telles que la Forêt de Soignes et le Bois du Laarbeek connaissent des nuisances sonores. Nous voulons réduire les nuisances par des interventions de réduction du bruit, par exemple par une meilleure intégration de l’infrastructure dans l’environnement, des talus plantés ou des écrans anti-bruit.

Qualité de l’air

La qualité de l’air autour des axes routiers fréquentés est mauvaise. Avec Travaux sur le Ring, nous voulons apporter notre petite contribution à l’amélioration de la qualité de l’air. Ce n’est pas chose évidente. D’une part, nous voulons sensibiliser tous les intéressés à un changement de mentalité, un changement de comportement tourné sur l’utilisation de modes de transport durables. D’autre part, il existe également les mesures spatiales comme la réalisation de blocs de construction ouverts, le  placement de bermes ou de tampons verts…

Réseau écologique bleu-vert

Rétablissement, renforcement et défragmentation du réseau bleu-vert

Au fil des ans, les zones humides et vertes existantes autour du Ring se sont fragmentées. Nous voulons défaire cette fragmentation en exploitant des connexions de haute qualité. Pour rétablir ces zones et les développer, nous travaillons notamment avec la Vlaamse Milieumaatschappij (Société flamande pour l’environnement) et la Vlaamse Landmaatschappij (Agence flamande terrienne).

Surveillance de l’impact sur l’environnement

Nous surveillons également l’impact sur l’environnement des nouvelles infrastructures pendant le programme de Travaux sur le Ring. Pour les projets relevant du programme, des analyses d’impact étendues sont établies, telles qu’un RIE du plan et un RIE du projet. Pour les nouvelles lignes de  tram(bus) du Brabantnet aussi, l’impact sur l’environnement a été utilisé comme critère pour peser les tracés alternatifs.

Limitation de l’empreinte spatiale

Nous veillons grandement à protéger tant l’homme que la nature et le paysage en limitant l’empreinte spatiale et en réduisant la perturbation des relations à un minimum. L’empreinte spatiale potentielle sera établie lors de l’étude relative au réaménagement de la partie septentrionale du R0. Pour l’instant, différentes alternatives sont examinées en fonction de l’impact spatial tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Gestion de l'eau

En concertation avec les gestionnaires de l’eau, nous élaborons une infiltration et une mise en tampon appropriées de l’écoulement des eaux pluviales. Les problèmes existants en matière de gestion des eaux seront au maximum résolus ou atténués.

Retour